29 décembre 2012 ~ 0 Commentaire

Le genre « neutre »

Pour les francophones, le genre neutre est une notion difficile à saisir. En français, tous les noms sont, soit de genre masculin, soit de genre féminin. Pour les langues germaniques (mais aussi, par exemple, en latin ou en grec), il y a un troisième genre: le neutre. Ceci est une difficulté supplémentaire pour les francophones car c’est une occasion de plus de faire des fautes « risibles », les mêmes qui nous font sourire quand un étranger nous dit « la cheval » ou « le vache ». L’article neutre est het en néerlandais, das en allemand.

Dès lors, il est important d’essayer de retenir au mieux quels mots sont du genre neutre. Néanmoins, une chose nous facilite la vie: lorsque un mot néerlandais est de genre neutre, son homologue allemand (mot avec une racine semblable) est également du genre neutre, à plus de 95% des cas. Dans « Une fenêtre sur trois langues », nous en avons dressé une liste séparée pour les mots repris dans le lexique de plus ou moins 1100 mots..

Voici quelques exemples:

français, néerlandais, allemand

la fenêtre, het venster, das Fenster

la maison, het huis, das Haus

le cheval, het paard, das Pferd

le village, het dorp, das Dorf

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Testoilpaint |
Meretvie |
Panafrican Digital Humanities |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | J'avoue.
| Charleville-Mézières
| Onenparlaithier